Page d’accueil

Qui et quoi

front-LEX est une organisation non gouvernementale (ONG). Nous rendons les violations des droits des personnes réfugiées et migrantes visibles pour tous et toutes en luttant contre l’impunité des personnes responsables.

Nous menons des actions devant les juridictions internationales et nationales (actions en cours/département juridique) et nous organisons le Tribunal de Bruxelles, un tribunal de la société civile. front-LEX est financé par des dons de particuliers et de fondations.

Missions de front-LEX

Nous demandons une politique européenne de migration et d’asile qui respecte la dignité humaine. La politique européenne ainsi que celle des États européens en matière d’asile et de migration est basée sur la peur, le rejet et la haine. Elle bafoue toutes les valeurs humanistes. Une telle Europe n’est pas la nôtre.

Nous condamnons la politique de fermeture de l’Europe et la violence systématique contre les personnes migrantes et réfugiées de part et d’autre des frontières européennes. Nous dénonçons l’impunité des responsables de ces crimes. Nous dénonçons les personnes qui conçoivent et mettent en œuvre ces politiques criminelles.

Nous sommes des Européen.e.s convaincu.e.s. Nous voulons une Europe ouverte et respectueuse de l’être humain, qui maintient et protège avec force et intégrité ses valeurs fondamentales et obligations en matière de droits humains.


Posts actuels

Fabrice Leggeri, ancien directeur de Frontex, est inculpé devant un tribunal.

Fabrice Leggeri, ancien directeur de Frontex, est inculpé devant un tribunal.

front-LEX accuse entre autres Leggeri de “crimes contre l’humanité” et veut le juger pour cela en septembre 2022 devant le Tribunal de Bruxelles, un tribunal de la société civile. « Il n’est pas acceptable que les politiciens et les hauts fonctionnaires de l’espace Schengen européen utilisent des méthodes criminelles en…
Read More
En retard : le chef de Frontex, M. Leggerie, démissionne

En retard : le chef de Frontex, M. Leggerie, démissionne

front-LEX salue la démission, attendue depuis longtemps, de Fabrice Leggerie en tant que directeur de l’Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures (Frontex). L’Olaf, l’agence anticorruption de l’UE, enquêtait sur d’éventuelles malversations au sein de Frontex. Les pushbacks illégaux effectués par les gardes-frontières européens ont…
Read More
Sea Watch3 : épaves et actions de sauvetage en Méditerranée

Sea Watch3 : épaves et actions de sauvetage en Méditerranée

Sur son compte Twitter, l’ONG allemande mentionne des évènements dramatiques qui vont en s’intensifiant : « Ce 9 avril, l’équipage de Sea Watch3 a été témoin d’une tragédie en Méditerranée centrale. Après avoir reçu un signal de détresse, nous sommes arrivés sur le lieu d’un naufrage : un canot pneumatique…
Read More
UN RÉFUGIÉ SYRIEN VICTIME DE REFOULEMENT POURSUIT FRONTEX POUR UN DEMI-MILLION D’EUROS

UN RÉFUGIÉ SYRIEN VICTIME DE REFOULEMENT POURSUIT FRONTEX POUR UN DEMI-MILLION D’EUROS

Dans le cadre d’une action en justice innovante, marquant la première d’une avalanche de procès pour “pushback”, front-LEX a intenté une action contre l’Agence européenne des frontières dénonçant une opération de “pushback” de 17 heures en mer Égée. Le cas a été déposée par l’équipe juridique de front-LEX, composée d’Omer…
Read More
1 2 3

Les commentaires sont clos.