UN RÉFUGIÉ SYRIEN VICTIME DE REFOULEMENT POURSUIT FRONTEX POUR UN DEMI-MILLION D’EUROS

Dans le cadre d’une action en justice innovante, marquant la première d’une avalanche de procès pour “pushback”, front-LEX a intenté une action contre l’Agence européenne des frontières dénonçant une opération de “pushback” de 17 heures en mer Égée. Le cas a été déposée par l’équipe juridique de front-LEX, composée d’Omer Shatz, Iftach Cohen, Amanda Musco Eklund, Francesco Gatta et Estelle Nandnaba.

LLire le communiqué de presse

Les commentaires sont clos.